Sonnez Tocsin Dans Les Campagnes Paroles

Damien Saez

Paroles Sonnez Tocsin Dans Les Campagnes

Sonnez Tocsin Dans Les Campagnes Video:
Paroles de Sonnez Tocsin Dans Les Campagnes Production blé pognon (x8)

Sonnez tocsin dans les campagnes,
allez camarade debout,
des coups d'pioche et des perspectives
entre le ciel et le ciment,
y a des cocktails dans les bagnoles,
des CRS en farandoles,
c'est sûr n'iront au paradis
que ceux qui brûlent de l'alcool,
sécuritaires nos avenues
ont pris le goût des cimetières,
y a des virus aux hémisphères
et des i-phone dans les sphincters,
satellitaires sont nos alcôves,
entre les vierges qui je suis,
emportez-moi dans la tourmente,
les freins ont lâchés dans la pente.

Sonnez tocsin dans les campagnes,
allez camarade debout,
entre les tours les illusoires
et puis le cri des abattoirs,
puisqu'ici on a peur de tout,
des éphémères sur les grands lacs,
pays jadis feu de culture,
toi dis-moi la bonne aventure,
des somnifères sur la colère,
faut des pansement sur la misère,
la jeunesse a tété le sein
des dictatures de nos besoins,
au cynisme de nos gouvernants,
puisque le bon peuple est content,
puisqu'on crie police à tous vents,
surtout pour protéger l'argent.

Aux armes citoyens des pleurs,
quoi te dire d'autre qu'il est l'heure
de libérer les horizons
des contingents de nos armées,
devant nous l'avenir enfin,
pour un meilleur au bout du poing
et des printemps sous les flocons,
y a de l'espoir à nos chansons.
Allez marchons vers la grand route,
au gré des ombres calcinées
pour aller faire monter du souffre,
les égouts dans les beaux quartiers,
moi dans mes contes pour mes enfants,
y a des solitudes au calmant
et du carbone dans les naufrages,
des pétroliers cherchant la plage,
moi dans mes contes pour mes enfants,
y a des solitudes au calmant
et des polices au paradis
d'un monde qui meurt à crédit.

Aux agneaux égorgées au loin,
le chant du coq quand le lointain,
à l'orée des grands champs de blé,
ma campagne a le poing lié,
scotché à la lisière du bois,
petit poucet chercher pourquoi
ses parents l'ont abandonné,
au grand vent des communicants
c'est fini le temps des instruits,
le temps des populaires aussi,
fini le temps des littéraires,
finies les latines des racines,
au bon dos de nos origines,
finie la parole sacrée,
finis les ni bon dieu ni maître,
fini le chant des rossignols,
oublié le temps des muguets
fini salut à toi mon frère,
bonjour le temps des paradis
au-dessus des comptes bancaires.

Bonjour le temps des paradis au-dessus des comptes bancaires.

Aux armes citoyens des pleurs (x4)
Aux armes citoyens des pleurs,
quoi te dire d'autre qu'il et l'heure
de libérer les horizons
des contingents de nos armées,
devant nous l'avenir enfin
pour un meilleur au bout du poing,
et des printemps sous les flocons,
y a de l'espoir à nos chansons.
Allez marchons vers la grande route
au gré des ombres calcinées
pour aller faire monter du soufre,
les égouts dans les beaux quartiers,
moi dans mes contes pour enfants,
y a des solitudes au calmant
et du carbone dans les naufrages,
des pétroliers cherchant la plage.

Production blé pognon (x8)
J'Accuse Paroles