Paye Tes Dettes Paroles

Charles Trenet

Paroles Paye Tes Dettes

Paye Tes Dettes Video:
Paroles de Paye Tes Dettes Il était couvert de dettes
De la tête aux pieds.
Chez lui, venaient faire la quête
Tous ses créanciers
Et pour fuir ces personnages
Qui le torturaient,
Un jour, sans faire de tapage
Il partit pour la forêt.
Au pied d'un arbre, il s'endormit
Et, pendant qu'il rêvait,
Un oiseau tout en haut de lui,
Sur une branche, lui chantait :
"Paye tes dettes, paye tes dettes, une, deux.
Paye tes dettes, paye tes dettes, mon vieux.
Paye tes dettes, paye tes dettes.
C'est mieux
Ou sans ça
Ça n'ira pas."
Il se dit dans son sommeil :
"C'est la voix d'ma conscience
Qui m'poursuit, qui me surveille.
Je vais à mon réveil
Rembourser tous ces amis
Qui m'ont fait confiance.
Non plus jamais, je me l'dis,
Je n'veux de crédit."
"Paye tes dettes, paye tes dettes !" disait
"Paye tes dettes, paye tes dettes !" l'oiseau.
"Paye tes dettes, paye tes dettes."
Allez !
Il y fût, fût tout de go.

Quel souv'nir, quelle belle journée
Quand il régla tout (Tout!)
C'qu'il devait d'puis des années
Jusqu'au dernier sou.
Il s'défit même de sa ch'mise.
On peut s'passer d'ça !...
Dans les bois, soufflait la brise.
Tout joyeux, il y r'tourna.
Sous le même arbre, il s'étendit.
Alors, le même oiseau
Vint s'poser là, tout près de lui,
En répétant d'un air idiot :
"Paye tes dettes, paye tes dettes, une, deux.
Paye tes dettes, paye tes dettes, mon vieux.
Paye tes dettes, paye tes dettes.
C'est mieux
Ou sans ça
Ça n'ira pas."
Dans l'instant même, il comprit
Que la voix d'sa conscience
N'était autre qu'un volatile
Absurde et obstiné
Qui répétait le même cri
Depuis sa naissance,
Sans savoir ce qu'il disait.
Quelle destinée !
"Paye tes dettes, paye tes dettes !" disait
"Paye tes dettes, paye tes dettes !" l'oiseau.
"Paye tes dettes, paye tes dettes."
Assez,
Ou je vais te fracasser !

Et c'est ce qu'il fit,
A l'oiseau, le cou il tordit
Et le lendemain, dans tous les magasins
Et auprès de tous ses copains...

Il fit des dettes, fit des dettes, une, deux.
Il fit des dettes.
Ah !
C'est mieux
Puis un soir, devenu vieux,
Très vieux,
Il mourut
Couvert de dettes.
Other Paroles