Stok Ouzh An Enez (En Vue De L'île) Paroles

Alan Stivell

Paroles Stok Ouzh An Enez (En Vue De L'île)

Stok Ouzh An Enez (En Vue De L'île) Video:
Paroles de Stok Ouzh An Enez (En Vue De L'île) Pep-hini bremañ a rank chom mut
na c'hoarzh na c'harm
na trouz, mar plij, pep-hini!
Ne vo ket tizhet an Enez ma venn da bep-hini balbouzat ;
arabat dihuniñ ar gwrac'hed
Ken kizidik a hun.
Da be vad merdeiñ ken pell all
ma'z eo ret mont d'ar strad ouz genou an aber ?
Sellit,
hag e oa ken glas-se ar gwez en hoc'h huñvre ?
Ha c'hoazh dindan ar man e sourr
dourioù kuzh,
klevit,
met ne larit mann.

Marteze vo ret dilestrañ e donvor
ha mont war neuiñ
daveti ;
marteze vo ret mat neuial
davet an Enez
en noz :
ne vo stourm 'met etre hor c'horfoù hag ar mor.
ne vo klevet met tarzh ar mor war an aod,
luskellerzeh, luskellerzeh,
mar plij, mar plij,
arabat dihun ar gwrac'hed !

Ne vo klevet met trouzig hon treid
war an traezh
ha kri ha skreved

Hag an Enez vo deomp,
marteze.

YOUENN GWERNIG

Que chacun maintenant se taise :
pas de rire, pas de cri,
pas de bruit s'il vous plait, s'il vous plait
Nous n'atteindrons pas l'île si chacun se met à bavarder ;
n'éveillons pas les cloportes
au sommeil si léger.
A quoi bon naviguer si longtemps
s'il faut sombrer à l'entrée de l'aber ?

Regardez,
les arbres dont vous rêviez étaient-ils aussi verts ?
Et encore sous la mousse bruissent
des eaux secrètes,
écoutez,
mais ne dites rien.

Peut-être faudra-t-il débarquer au large
et l'atteindre à la nage ;
peut-être faudra-t-il bien nager vers l'île
dans la nuit :
ce sera le combat de nos corps contre la mer
et le bruit de la mer éclatant sur la côte,
berceuse, berceuse,
s'il vous plaît, s'il vous plaît,
n'éveillons pas les cloportes !

L'on n'entendra que le bruit sourd de nos pas
sur le sable
et le cri des mouettes
Et 1'île sera nôtre,
peut-être.

YOUENN GWERNIG
Trema'n Inis (Vers L'île) Paroles